• Date : 17/06/2022
  • Lu : Fois
Le nautisme va être impacté, mais pas que

Le lac de Serre-Ponçon est lourdement impacté par la sécheresse de cette fin de printemps. Analyse de la situation et impact sur la saison touristique.

 

Un niveau d'eau exceptionnellement bas en début de saison

A la mi-juin 2022, il manque déja 7,5 mètres par rapport à l'optimum touristique.

  • Lors de l'hiver 2022/2022, l'enneigement a été de 70% en dessous des normales, et le stock de neige accumulé à fin avril totalisait 10% d'une année normale.
  • Le printemps n'a pas été très pluvieux, sauf en avril.
  • Guisane, Gyr, Durance et Ubaye ont des débits très faibles déjà

En 2019, le 13 juillet on était à -6 mètres, mais les réserves de neige étaient toutes autres

Il va s'en dire que la situation va se dégrader.

Rappelons que la retenue de Serre-Ponçon a pour vocation :

  • La production d'hydrolectricité
  • L'alimentation en eau douce du bassin Verdon Durance (et donc de Paca)
  • La fourniture d'eau pour les plantations fruitières (canal d'irrigation de la Durance)

Par convention, EDF essaye de garantir une cote d'exploitation touristique sur le lac, mais encore faut-il que la nature fournisse de l'eau !

En 2022, plus de la moitié du Parc de Réacteurs Nucléaires est à l'arrêt pour maintenance.

 

Evolution prévisible de la cote du Lac pour la saison estivale 2022

L'automne 2021 n'a pas été très arrosé, l'hiver a été extremement sec et froid, et le printemps n'a pas permis de rattaper ce déficit de précipitations.

Le niveau d'eau, en l'absence de précipitations en juillet/août, pourrait donc atteindre rapidement les -15m.

Le Smadesep avec EDF et la Préfecture suivent bien entendu l'évolution, et annoncent :

  • Prévision 1er juillet -9m
  • Prévision 1er Août : -17m

Sachant que depuis le 15 juin, la France connait un canicule précoce, avec plusieurs département en alerte sécheresse.

Les restrictions d'usage de l'eau commencent à être activées dans la Provence, et les Hautes Alpes a amorcé l'augmentation des seuils d'alerte notamment dans le Buech et la Gapençais.

De tels marnages n'avaient pas été observés depuis 1976, 1989 et 2005.

 

Quel impact sur les activités touristiques de l'été 2022 ?

Rappelons que Serre-Ponçon est la principale destination touristique des Hautes Alpes l'été.

  • Les queues de retenue (vers Embrun sur la Branche Durance et vers Saint-Vincent les Forts sur la Branche Ubaye) sont sévèrement touchées, mais aussi Rousset.
  • Le SMADESEP devait faire des investissements en barges pour réaménager les ports, afin que l'exploitation nautique puisse se faire a minima, ainsi qu'en balises de haut-fonds pour sécuriser la navigation
  • Le Club Nautique Alpin d'Embrun (CNA) a dore et déjà déplacé ses activités sur Savines, où il dispose d'une 2ieme base
  • Quelques évènements sont annulés :le SwimRunMan, et on peut imaginer que l'EDF AquaChallenge, le Challenge Windfoil et la Régate French Merlges seront impactés
  • Les socio-pros évoluant autour du nautisme sont en train d'ajuster leurs effectifs de saisonniers

Bref, c'est toute une économie qui sera touchée, l'inquiétude est grande. En août, si les précipitations ne font pas leur apparition, l'eau vive sur la Durance sera aussi impacté.

Et les partages sur les réseaux sociaux, et le contexte international (guerre en ukraine) vont aussi avoir de l'influence.

La communication touristique va devoir s'adapter, car il y a plein de choses à faire en dehors du lac, et le lac devrait rester navigable sur certaines portions.

Les prévisions de taux de remplissage des hébergements étaient pourtant bonnes. Il va falloir se serrer les coudes, et faire découvrir les autres activités.

A suivre...