La petite Nice des Alpes, un petit air de Provence, au pied de Serre-Ponçon

Quelques chiffres clef sur Embrun

Altitude : 880
Population : 630
Surface : 36,39 km2
Code Postal : 05200

Troisième ville du département, perchée sur son Roc de 870 mètres d'altitude, la ville Embrun se distingue par son histoire (une capitale et un archevêché), son patrimoine et son climat, le tout à proximité immédiate des activités du Lac de Serre-Ponçon.
 

La petite histoire d'Embrun

La situation géographique explique grandement l'importance historique de la ville d'Embrun et sa prospérité économique jusqu'à la Révolution. La ville jouit de sa position stratégique, c'est une citadelle jusqu'à la fin du 19ième siècle.

Pendant l'Antiquité, Embrun appelée Ebrudunum (Eau+Elevation en Celte) est un village gaulois qui devint capitale des Caturiges, grâce à son oppidum (poudingue) et sa situation géographique idéale sur la Via Cottia et dominant la Durance. Au 4ieme sièce, Saint Marcellin d'Embrun, d'origine berbère, fonde l'évêché d'Embrun, puis devient Archevêché lorsqu'Embrun devint capitale de la province des Alpes-Maritimes sous Dioclétien/Néron. Elle est alors une métropole ecclésiastique, une citée archiépiscopale.
Au Moyen-Age, Embrun appartient au comté de Provence, puis de Forcalquier, avant d'être transmise au Dauphiné, avant d'être apportée à la France en 1349 lors de l'épisode du transport du Dauphiné. Les évêques devinrent archevêques et obtiennent le titre de Prince-Archevèque d'Embrun, et donc avec cela le droit battre monnaie. La ville attire les plus grands lors du pèlerinage à Notre Dame du Réal d'Embrun (Louis XI et Louis XIII).
La ville a du subir ensuite les guerres de religion :

  • elle passe sous l'emprise du protestant Lesdiguières qui y installe sa capitale, mais fait aussi beaucoup de dégâts dans les villes (perte des archives, destruction de la fresque de Notre Dame d'Embrun) et les alentours
  • elle est assiégée par les troupes du Duc Victor-Amédée II de Savoie en 1692, et pillée de manière assez conséquente

Vauban ordonne le renforcement de ses fortifications. Après la révolution, l'archevêché redevient échêché rattaché à Aix, puis l'évêché disparait en 1802.
Au 19ième siècle, la citadelle est déclassée (1872), les remparts sont rasés avec l'arrivée du chemin de fer (1882) et les projets immobiliers spéculatifs qui s'en suivent.
19 Août 1944 bombardement de la Clapière et de son Pont (27 bombardiers partis de Corse)
21 août 1944 : la ville d'Embrun est libérée par les troupes américaines et françaises (notamment les tabors marocains), fraichement débarqués en Provence le 15 Août.
1961 : le Plan d'Eau d'Embrun est inauguré, il ouvre de nouvelles perspectives de développement économique et touristique
2007 (décembre) : inauguration de la déviation d'Embrun (RN94), les travaux avaient été amorcés à l'été 2002 (5km, 2 girtoires, 11 ouvrages d'art dont un pont de 250m de long qui permet de franchir la Durance)

De son histoire, Embrun garde un petit charme médiéval, archiépiscopal, mais aussi procençal, avec de belles places et beaux espaces verts (jardin et belvédère de l'archévêché, plaine du Roc), le tout avec un panorama d'exception en surplomb de la Durance.

 

Les vacances à Embrun : l'activité touristique

La ville d'Embrun est assez étendue : on peut distinguer le Centre-Ville, le Plan d'Eau, et la montagne (Mont-Guillaume/Hivernet). La création du plan d'eau dans les années 60 a permis de dynamiser l'activité économique. Le centre-ville est devenu beaucoup (trop) calme depuis l'ouverture de la déviation d'Embrun en décembre 2007. L'activité économique s'est déplacée sur Baratier, avec l'ouverture des supermarchés et petits centres commerciaux, c'est bien dommage. La construction immobilière a été importante dans les années 80/90, notamment sur le secteur des Vignes.

Les habitués viennent et reviennent principalement en raison du climat de la ville d'Embrun et de sa situation géographique

  • côté climat, ce n'est pas pour rien que la ville est appelée la Petite Nice des Alpes. La ville bénéficie d'un ensoleillement annoncé de "300 jours par an" (le slogan d'après-guerre), et d'un climat à influence méditerranéenne donc clément. Son climat tempéré est l'un des plus sec et ensoleillé des Alpes (2500 heures de soleil, l'un des villes les plus ensoleillées de France soit 104 jours), la météo est souvent clémente, les arrières saisons aussi délicieux que les hautes saisons. Ce n'est pas pour rien que pas mal de couples à la retraite viennent s'y installer (certains se plaignent du côté ville villégiature pour personnes à la retraite, à l'instar de ce qui se passe à Nice).
  • côté situation géographique d'Embrun permet d'offrir une expérience originale sous un grand soleil méditerranéen
    • l'été : les plaisirs de la montagne, mais avec les sports nautiques (voile/planche/paddle, etc.), de sports d'eau vive (kayak, hydro-speed, rafting, pêche), ou de cyclo (VTT, VTC, vélo) ou encore l'escalade
    • l'hiver : les stations de ski des Orres ou de Crévoux, mais aussi les balades autours d'un des plus grand lac d'Europe ou du plan d'eau
    • la commune est située en territoire périphérique du Parc National des Ecrins
  • une proximité géographique avec les grandes métropoles que sont Grenoble ou Aix-en-Provence (2h de route à chaque fois)
  • le calme !

Les grandes manifestations de la ville d'Embrun à ne surtout pas manquer :

  • le célèbre triathlon d'Embrun "L'Embrunman" : c'est un IronMan de format XXL, l'un des plus durs au monde, et il a lieu chaque année au 15 Août
  • l'outdoomix festival, qui a lieu en mai chaque année
  • la descente des radeliers, qui a lieu en juin
  • la fête des Prieurs de la Confrérie du Mont-Guillaume (Février et Août)
  • le Tour de France : il ne passe pas chaque année, mais Embrun a déja accueilli la Grande Boucle à 4 reprises (1973, 2008 deux étapes, et 2013), la cinquième est prévue pour 2016 !
  • le marché hebdomadaire (mercredi/samedi)

Embrun dispose, en raison de son passé glorieux, d'un important patrimoine. Elle est depuis 2011 Ville Pays d'Art et d'Histoire au sein du Pays Sud (avec les autres communes du Pays Serre-Ponçon Ubaye Durance). On peut regretter que les fortifications Vauban et les remparts médiévaux aient été presque totalement détruits à la fin du 19ème siècle, le ville aurait été encore plus belle !

Compte tenu de ses richesses, Embrun dispose de 6 hôtels (dont 3 hôtels trois étoiles, au total 115 chambres), 2 gîtes, 5 chambres d'hôtes, pas moins de 8 campings (près de 1000 emplacements) et plusieurs résidences de vacances. Bien évidemment, les locations saisonnières sont importantes (2/3 de l'offre d'hébergement). Les visiteurs englobent souvent Embrun avec les autres villages environnants, notamment Baratier, Saint-Sauveur et les Crots : c'est ainsi que dans l'inconscient l'Abbaye de Boscodon est presque à Embrun (elle est située sur la commune des Crots).

 

Les sites incontournables de la ville d'Embrun

Coté Patrimoine

  • En centre-ville : Place E. Barthelon (place de la Mairie), l'Hôtel des Gouverneurs, la Chapelle du couvent des Cordeliers (Office de Tourisme), l'Eglise Saint-Donat (Maison de Pays)
  • Dans le secteur de la cathédrale : le Belvédère du Roc, la Tour Brune, la Cathédrale Notre Dame du Réal (son trésor et ses orgues), la Maison des Chanonges, les jardins de l'Archevêché et le chemin du bord de Roc
  • Dans le secteur Bas de Ville/Hopital : la Tour médiévale (près de l'abattoir), Chapelle des Visitandines (actuellement l'Hôpital d'Embrun : datée de 1750) et son couvent de 1625
  • Dans le secteur Manutention : la Peinture murale de la Manutention, la Chapelle du couvent des Capucins, la Poudrière

Côté Voile/Nautisme/Pêche

  • Le Plan d'Eau d'Embrun
  • La base nautique de Chadenas
  • Le Lac de Serre-Ponçon
  • La Durance (notamment la vague de la Clapière)

Côté Montagne

  • Le Mont-Guillaume
  • Le Lac de l'Hivernet

Carte de Embrun

  • Trié par :
  • Date
  • Hits
  • Favoris
  • Faits
  • Nom
  • Défault

Ville : {{item.city}} | {{item.area}}
Type : {{item.type}}
Difficulté : {{item.difficulty}}
Durée : {{item.duration_view}}
Altitude (m) : {{item.elevation_end}}
Type : {{item.type}}
Altitude (m) : {{item.elevation_end}}
Type : {{item.type}}