• Puy Saint Eusebe | Mont Guillaume
(0)
Un haut lieu de pèlerinage de l'Embrunais-Guillestrois

Lorsque vous arrivez au sommet du Mont Guillaume, vous passerez forcément devant la Chapelle. Ce n'est pas le sommet, mais un haut lieu de pélérinage qui perdure depuis le 13ieme siècle.

 

La Chapelle du Mont-Guillaume

La Chapelle est posée sur une petit plateforme et l'ensemble a été renové en 1996 :

  • Une architecture en bois de Mélèze, recouverte de lauzes, avec une cloche, un muret
  • A l'intérieur : un autel qui incite à la méditation, des murets épurés en lauze qui font banc
  • Une croix est dressée devant la chapelle et orientée côté cathédrale d'Embrun.
  • Le panorama fait le reste pour magnifier le lieu.

 

La vénération de Saint-Guillaume d'Eygliers ou Guillaume de Calme

Nous avons détaillé beaucoup plus en détail l'épisode sur notre site envie-de-queyras dédié au Guilllestrois Queyras, dans la page consacrée à Eygliers : il s'agit d'une épisode populaire devenu un véritable culte sur le territoire.

Saint Guillaume, issu d'une famille modeste est né près du Prieuré de Calme (sous le fort du Mont Dauphin) au XII ème siècle, a notamment gardé les troupeaux du monastère sur les différentes montagnes du Guillestrois, ainsi que de l'Embrunais.

  • Il était né sans main droite.
  • À plusieurs reprises il reçut la visite d'un ange lui annonçant une inondation qui entraînerait la destruction du Prieuré.
  • Chaque fois, Guillaume avertit les moines du danger imminent mais en vain.
  • L'ange donna alors à Guillaume la main qui lui manquait afin que son message soit enfin écouté.
  • La main miraculeuse attira l'attention des moines et le couvent de Calme fut évacué (à Boscodon) avant les inondations annoncées.
  • Reconstruit plus tard il n'existe plus de nos jours, il ne subsiste aujourd'hui qu'une petite chapelle accrochée au versant ouest du roc du Mont Dauphin.
  • Guillaume est célébré dans cette Chapelle chaque lundi de Pâque.

Il n'était pas rare à l'époque d'imagine un miracle suite à une catastrophe (innondations de Rama en l'espèce), afin de ressouder la population. Le clergé imaginat ensuite un pélérinage avec de célébrer les exploits et permettre aux habitants de dépasser les catastrophes.

Le Mont-Guillaume doit donc son nom à cet épisode, la confrérie est née peut de temps après.

 

La Confrérie des Prieurs du Mont Guillaume

La confrérie existe depuis le 13ieme siècle et perpétue la célébration du Saint local Guillaume d'Eygliers. Le site du Mont-Guillaume ainsi que la Chapelle et Fontaine des Seyères sont donc entretenus et renovés par leurs soins.

Cette confrérie d'hommes laïcs bénéficie d'une autorisation papale pour célébrer l'office de Saint Guillaume : ils s'engangent à « à maintenir en état chapelles,  oratoires et croix, à faire œuvre de solidarité, et à faire vivre la tradition et la prière ». Historiquement, elle existe depuis le XIII ème siècle, dispose de statuts écrits depuis 1763 et, depuis 1854, bénéficie d'une autorisation papale pour célébrer l'office de Saint Guillaume.

  • Elle compte environ 70 membres et chaque année 2 nouveaux prieurs, choisis 3 ans auparavant, sont intronisés : l’un habitant l’adroit (l’adret, ici, le versant de la ville), l’autre l’ubac (le versant de la campagne).
  • Il n'y a pas de distinction sociale au sein des prieurs. Avocat, charpentier, barman, …, tout le monde est logé à la même enseigne et partage les mêmes valeurs.
  • Les prieurs sont nommés à vie mais passent le relais aux nouveaux prieurs de l'année

Voir à ce sujet l'article publié sur La Croix " Une communauté catholique mi-urbaine mi-montagnarde" (Août 2011)

 

 

Les deux fêtes des Prieurs du Mont-Guillaume

Deux moments forts font vivre la confrérie : la fête de l'hiver, la fête de l'été. Pour en savoir plus, se référer au pélerinage d'Embrun au Mont-Guillaume, G. ROSE

la fête d'été des prieurs : les messes d'été sur le Mont-Guillaume et aux Seyères

Chaque été, le 2ieme dimanche de Juillet, une fête pélerinage est organisée sur les hauteurs du Mont Guillaume, et est organisée comme suit :

  • La veille au soir (Samedi), la route forestière est ouverte exceptionnellement aux véhicules jusqu'au parking de Pré Clos
    • quelques uns rejoingent la veille à pied la Chapelle des SEYERES (2056 m), pour bivouaquer et participer aux feux et ambiances nocturnes
  • le Dimanche une première messe est dite au sommet à la CHAPELLE GUILLAUME (2542 m).
  • Vers 11h00 La "grand messe" est célébrée aux SEYERES, permettant à tous d'y assister
    • A l'issue les Prieurs offrent l'apéritif à la "cruche à eau"
    • ensuite le repas est pris en commun sur les tables extérieures de la chapelle des Séyères

La fête d'hiver des prieurs  : la messe d'hiver à la Cathedrale d'Embrun

Chaque année, le 2ieme dimanche de Février, les prieurs célèbre Guillaume en organisant une messe à la Cathédrale.

La matinée se décompose traditionnellement ainsi

  • Réunion le matin à la cure d'Embrun : discussion sur actions et travaux de l'année (entretien des lieux de pèlerinage d'été Séyères/Mont-Guillaume)
  • Nomination des prieurs pour N+3 (prieurs choisis au sein des Embrunais 3 ans à l'avance pour qu'ils puissent découvrir le mode de fonctionnement de la Confrérie)
  • Messe dominicale à la cathédrale Notre-Dame du Réal
  • Chant de Saint-Guillaume
  • Vin d'honneur, puis puis repas en commun, accompagné de chants

 

Bref, un site qui semble anodin, mais qui est très important pour l'Embrunais et le Guillestrois depuis plusieurs siècles : un site mythique à forte valeur symbolique et ancré dans le patrimoine culturel des Hautes-Alpes. Nous ne pouvons que vous conseiller de participer à ces moments forts de la vie d'Embrun proposés par la Confrérie des Prieurs, tant en hiver qu'en été. A compléter avec une visite de la Fontaine et Chapelle de Seyères.

Marc
Membre depuis : 29/06/2016
Embrun France

Carte d'Accès