• Puy Saint Eusebe | Forêt Clot Jarry
(0)
Panorama grandiose, site historique pour le ski français, lieu de pèlerinage séculaire

Un point d'observation unique sur Serre-Ponçon, situé à la lisière du Parc des Ecrins, un site historique pour le ski français, mais aussi un lieu de procession annuelle à l'occasion de la fête d'été des Prieurs du Mont-Guillaume.

 

NB : nous présentons ici l'itinéraire Widman historique, mais il existe plusieurs sentiers pour rejoindre le Mont-Guillaume. Et bien sûr  les "puristes" souhaiteront partir de la gare pour faire la montée historique.

 

Charles Eric Widman, précurseur du ski de randonnée, mène ses tests au Lautaret, et au Mont-Guillaume

L'itinéraire que nous décrivons ici s'appelle "Le Sentier Widman", du nom d'un lieutenant des « bataillons alpins de chasseurs à pied » (BACP) qui importa le ski de randonnée au sein de l'armée, en prouvant son efficacité.

Charles Eric Widman naît en Suède le 16 octobre 1860, en 1897 il sert en qualité de lieutenant au 28 ème bataillon de chasseurs alpins en garnison à Embrun.

Pratiquant le ski, il veut démontrer que ce moyen de déplacement sur la neige est plus rapide que les raquettes alors en dotation dans les troupes de montagne.  Il fait venir des skis de Stockholm. Il s’entraîne autour de la ville et au Lautaret.

  • Le 12 février 1897, il part à 5 heures de la gare, skis sur l'épaule et atteint le sommet du Mont Guillaume à 10h30 après avoir gravi 1681 m de dénivelé positif. 
  • Il attend que le soleil déjà actif à cette époque de l'année décline pour entamer la descente qui durera 1h30 sur un manteau neigeux durci.
  • Il réalise ainsi la première ascension à skis dans les Alpes Françaises. C'est une première pour le ski français et militaire
  • En 1897 pour la première fois dans un cadre militaire, les chasseurs du 22e BACP du poste des Chapieux à Bourg-Saint-Maurice utilisent des skis pour se déplacer. C’est la première utilisation usuelle de skis en groupe par l’armée, bien avant le 159e RI de Briançon à qui l’histoire officielle attribue cet acte

>> voir sur le site de l'association CHEPP - Culture Histoire Patrimoine de Passy (74) - un historique des débuts du ski dans l'armée française : après les tests de Widman, l'armée

À l'occasion du centième anniversaire de l'exploit de Widman (1997) il a été décidé de donner le nom « Sentier Widman » à cet itinéraire désormais emprunté par les skieurs alpinistes lors de l'annuelle « Sur les sentiers de Widman »

Depuis 1996, le CAF d'Embrun organise le rassemblement annuel La Widman, une sortie rando raquette/ski de randonnée amicale ouverte à tous, qui célébre l'esploit de l'illustre suédois en répliquant son périple.

 

Du parking de la Forêt 1587m aux Séyères 2056m

Au parking de la fôret, prendre quelques instants pour lire le panneaux explicatifs sur la forêt communale d'Embrun et son mélèzin "Un mélézin de 646 ha ... l'un des plus beaux mélézins des Hautes-Alpes."

Une fois les sacs fermés, les chaussures bien lacées et les clefs de voiture bien rangées (!), prendre la piste/route forestière de gauche (celle de droite mène plus directement via la route forestière aux Fontainiers et à Pré-Clos) :

  • Un panneau à droite du début de la piste, signale le sentier Widman qui monte à droite - direction Chapelle des Séyères & Mont-Guillaume par Pré-clos et sentier Widman (NB : nous ne passerons pas par Pré-clos).
  • C'est le départ de l'itinéraire officiel, signalé par un petit écriteau spécifique.

Vous entrez ainsi dans la forêt domaniale du Mont-Guillaume : le sentier coupe et emprunte quelques fois la piste forestière, il faut suivre l'icone Widman, et ne pas passer par Pré-Clos, nous passerons par le Sentier des Pépinières et la Chapelle des Séyères :

  • A 1820 m laisser sur la droite la direction de Près Clos, et partir sur la gauche en direction de la Chapelle des Séyères.
  • A 1980 m prendre la bifurcation de droite Mont Guillaume, Sentier Widman et rejoindre à environ 500 m la Chapelle des Séyères. La Chapelle des Séyères est un lieu de pélerinage annuel (juillet - voir notre page dédiée). C'est aussi une belle occasion de recharger les gourdes en eau fraîche, à la Fontaine des Séyères, abritée sous son bel auvant en mélèze. A noter les tables devant la chapelle, idéales pour un pique-nique et barbecue.
  • Passer devant la Chapelle et la Fontaine des Séyères : continuer le sentier qui longe d'abord une même courbe de niveau, vous arrivez à un embranchement (sentier qui monte des Puys), bifurquer à droite, le sentier monte au dessus de la Chapelle de Seyères. Au bout d'une assez longue montée régulière, vous croiserez le sentier qui descend du col de Trempa-Latz, qu'il faut délaiser. Tourner à gauche, dans le lacet, le sentier continue en balcon, Serre-Ponçon se dévoile
  • Vous arriverez à une bifurcation avec deux choix : 
    • soit emprunter le sentier qui mène directement sous la croix de Mont-Guillaume "le sentier direct" : c'est le plus rapide, il est expos côté Serre-Ponçon
    • soit prendre le sentier qui effectue une traversée ascendante vers l'Est sous le sommet "le sentier de la Combe" : c'est le chemin le plus à l'ombre et plus progressif, orienté côté Ecrins, vous entrez dans une combe qui vous rejoindra le premier sentier plus haut (attention au devers dans la combe si vous avez de jeunes enfants)

 

Au sommet du Mont-Guillaume 2550 : la chapelle, la plaque Widman et un superbe panorama !

Lors que vous arrivée au sommet du Mont-Guillaume, vous serez accueillis par la Chapelle Saint-Guillaume et sa croix, situées à 2542m.

  • Le sommet du Mont-Guillaume se trouve 100 mètres plus loin. Une plaque a été posée sous le sommet du Mont-Guillaume (voir photo), en hommage au lieutenant.
  • A noter qu'il existe un petit sommet un peu plus haut, sans nom, situé à 2 623 m,  quelques centaines de mètres plus loin, en direction du Col de Trempra-Latz.

De là haut, vous aurez une superbe vue sur la vallée de la Durance : Châteauroux que l'on devine, les sommets du Guillestrois/Queyras si le ciel est dégagé, les Orres, Embrun en contrebas, le plan d'Eau, Baratier/Crots, Savines et son pont, au pied du Grand Morgon,  le Ventoux et les sommets de l'Ubaye, le barrage et la baie Saint-Michel. Sublime ! Côté Ecrins, pas trop de vue, le Mourre Froid bloque l'horizon. Mais on devine Réallon.

 

Bref, un site mythique des Hautes-Alpes, bien au delà de l'aspect géographique : un site historique et culturel à découvrir et ne pas manquer

 

 

Pour aller plus loin :

  • Possibilité de rejoindre Pré-Clos et les Fontainiers, pour revenir au parking de la forêt
  • Retour à la Chapelle de Seyère par l'itinéraire alternatif du Col de Trempa-Latz : nous vous conseillons si vous avez le pied sûr bien que cela ne soit pas dangereux,  de longer les crêtes pour rejoindre le Col de Trempa-Latz (quel drôle de nom !), via les Crêtes de la Baume. Vous retournerez ainsi par un autre chemin, plus aérien, vers le sentier intial, au dessus de la Chapelle des Séyères.
  • Possibilité de rejoindre le lac de l'Hivernet depuis les Seyères via Pré-Clos
  • Possibilité de rejoindre le Lac de l'Hivernet depuis  le col de Trempa-Latz, via la Tête de Chante-Perdrix

 

 

Marc
Membre depuis : 29/06/2016
Embrun France

Carte de l'Itinéraire