• Embrun | Cathédrale
(0)
Un élément phare de la politique de revalorisation du patrimoine opéré par la ville d'Embrun

Située face au porche et aux escaliers du Réal de Notre Dame d'Embrun, c'est le plus ancien édifice civil de la ville d'Embrun, vestige du passé archiépiscopal de la ville. Depuis 2007, la Maison abrite La Maison du Patrimoine de l'Embrunais.

 

La petite histoire de la Maison des Chanonges

La Maison des Chanonges (ou des Chanoines) est la plus vieille demeure d'Embrun, et fait partie de l'ancien quartier de la cathédrale (Cathédrale, Palais Archiépiscopal, Tour Brune, jardin de l'archevêché, etc.). Elle abritait les chanoines dont la mission était d'administrer les biens de l'Archevêque d'Embrun.

  • 1585 : le bâtiment est incendié par les troupes de Lesdiguières,
  • 17ième  siècle: il est assez fortement remanié
  • 19ième siècle : changement d'affectation de l'édifice, des modifications assez importantes sont exécutées (cloisonnement intérieur, percement façade)
  • 1921 le bâtiment est inscrit aux Monuments Historiques, mais sa façade subit plusieurs modifications
  • 1963 le bâtiment devient propriété de la ville d'Embrun. La Maison subit de lourds travaux sur plus de 20 ans (réfection du toit, consolidation des planchers...)
  • 1986 : restauration de la façade, la façade romane du XIII° siècle est restituée
  • 24 octobre 1988 : classement monument historique
  • 1996 : mise à jour des peintures murales datant de 1516

 

Un patrimoine rare à préserver, base de la création du centre d'interprétation du Patrimoine Embrunais

Suite à ces dernières découvertes et son classement, la ville d'Embrun prend conscience de ce joyau architectural : appelée aussi Maison du Chapître (Chapître des Chanoines) ou encore Maison Collège des Chanoines de la Cathédrale d'Embrun, La Maison des Chamoines est un rare spécimen d'architecture civile médiévale encore conservé en France :

  • des fondations du 13ième siècle, et sa façade romane à baies géminées (arcs doublés) et munie d'une sculpture en haut relief, sculpté en ronde bosse, représentant un lion dévorant une chèvre
  • ses peintures murales de scènes de chasse du 16ième siècle, datées de 1516 (légende de Saint Eustache)
  • son plafond à caissons du 13ième siècle (rez-de-chaussée) et celui à la Française du 17ième siècle (1er étage)

Entre 2004 et 2006, l'intérieur de la Maison des Chanonges est fortement rénovée, et "La Maison du Patrimoine Embrunais" est inaugurée en 2007 : elle devient un lieu d’exposition et de valorisation du patrimoine embrunais (expositions, conférences, concerts projections, etc.). La ville d'Embrun lance avec cette rénovation sa grande opération de revalorisation du patrimoine de la ville, point de départ d'un nouveau développement culturel et touristique, avec plusieurs autres projets (Palais archiépiscopal, Manutention, Capuçins,etc....),  avec en cible la labellisation Pays d'Art et d'Histoire Pays Sud, obtenue en 2011 avec le pays Serre-Ponçon Ubaye Durance dont fait partie la commune d'Embrun (regroupés sous le label Pays Sud).

Son accès est libre.

 

A voir à proximité de la Maison des Chanonges

  • La Cathédrale, son orgue et son trésor
  • La Tour Brune
  • Le belvédère du Roc et ses jardins

Carte d'Accès